Evidence Editions

Pour l'avoir sur Facebook ! <=

"

Maritza Jaillet répond à mes questions!
C'est parti!!
#Interview!

1/ Décris-toi en quelques mots à nos lecteurs !
Heu… Me décrire moi-même n’est pas chose aisée. Disons timide, drôle, un peu dérangée sur certains bords mais toujours à l’écoute.

2/ Comment t’es venu l’idée et l’envie d’écrire ?
J’écris depuis très longtemps même si mes premiers synopsis étaient nuls. Je rêve beaucoup, j’ai toujours une idée de bouquin qui traîne dans ma tête et je dois l’écrire, la développer. On m’a toujours dit que j’avais une imagination débordante et c’est vrai qu’on n’a pas à me pousser à écrire, je le fais quotidiennement.

3/ Qu’est-ce qui t’inspires ?
Mon quotidien, les problèmes dans le monde, les combats menés sur les continents. En tant que juriste, j’ai écouté et lu des témoignages poignants. J’ai vu des horreurs qui m’ont enserré le cœur à un tel point que je ne pouvais pas fermer les yeux. L’égalité des droits, pour ne prendre qu’un exemple, m’inspire beaucoup car il y a encore tellement à faire.

4/ Te considères-tu comme un auteur ?
Oui. Je fais d’ailleurs partie de la Ligue des Auteurs Professionnels.

5/ Quand aimes-tu écrire ? Et comment ? Dis-nous toutes tes petites manies !
N’importe quand, quand j’ai le temps. Ça peut être le matin, le soir à la nuit tombée ou en pleine nuit (ça m’arrive) quand je viens de faire un rêve incroyable avec une héroïne qui me pousse hors de ma couette^^. J’écris sur l’ordi mais grâce à ma sœur cadette qui m’a offert deux carnets d’écriture, je peux noter mes idées dessus et les reprendre au propre dans la journée. J’ai besoin de calme sauf dans certaines scènes où je cherche parfois des heures une musique correspondant à ce que je souhaite. Je la mets en boucle jusqu’à ce que je sois satisfaite. J’ai toujours un thé à proximité. Quand je suis lancée, je peux facilement écrire sans m’arrêter pendant des heures… (et dans ces moments-là je ne ressens ni la faim ni la soif^^).

6/ Que fais tu en dehors de l’écriture ?
J’aimerai pouvoir en vivre. Or, à l’heure actuelle c’est compliqué et je travaille donc à la réussite d’un concours de la fonction publique.

7/ Quelles sont les émotions ou sensations que tu préfères quand tu écris ?
Empathie, la tranquillité, la confiance, la révolte et cette sensation d’imprévisibilité.

8/ Lis-tu des ouvrages d’autres auteurs dans ton domaine d’écriture ?
Oh que oui, même beaucoup. Moi-même qui ne suis pas très romance, j’ai lu des romans de ce genre, j’ai été la bêta d’une auteure qui m’a confié quelques codes d’écriture pour réussir. J’ai énormément d’auteurs fétiches et je ne me ferme pas à la nouveauté.

9/ Tes personnages sont réels ou imaginaires ?
Dans mes écrits, je me suis toujours inspirée d’une personne réelle. J’ai parfois pris tous ses mauvais côtés, parfois que les bons que j’exagérais exprès. Je rajoute un peu de magie et l’univers n’en est que plus riche. Chacun peut s’identifier à un de mes personnages. Ils sont assez parlants.

10/ Combien de temps passes-tu à écrire par jour ?
Tout dépend, au minimum ce sera trois heures, au maximum j’ai déjà fait vingt heures.

11/ En combien de temps en gros écris-tu un roman ?
Je l’écris rapidement, parfois en moins de 3 semaines mais je le réécris et aime prendre du recul sur celui-ci. Ça peut me prendre des années pour être satisfaite. A titre d’exemple, j’ai mis dix ans pour La Magie du Destin.

12/ Ton plat préféré ?
Sashimis et gyozas

13/ Un pays préféré ?
L’Australie (je rêve d’y aller^^)

14/ Si tu devais te réincarner ce serai en quoi ?
En une intelligence artificielle pour me réfugier dans le réseau informatique et suivre l’évolution de l’humanité.

15/ Une qualité et un défaut chez toi ? Oui je sais dur cette question !
Empathique et malheureusement susceptible.

16/ Si tu devais coécrire un roman avec un autre auteur, lequel serait-il ?
Oulala je dois vraiment en choisir qu’un ou une ? Non parce que dans mes rêves les plus fous jamais réalisables, ce serait avec Amélie Nothomb (je l’adore). Mais si je dois garder les pieds au sol, ce serait avec trois auteurs, Pauline M. (je découvre son univers et j’apprécie), Laetitia Demco (car sans elle, la romance pour moi resterait aussi obscure que la face cachée de la lune) et ma jumelle cosmique Kimberley Quimper (fan d’Anne Rice). Voilà, ce serait effectivement huit mains mais ça me correspondrait.

17/ As-tu des projets en cours ?
Oh oui beaucoup. Mes bêtas ont encore du pain sur la planche pour longtemps (désolé d’ailleurs ^^)

18/ Tu sors ta nouvelle aujourd’hui, dans le recueil Fairy Valentino tu as des appréhensions, des doutes, d’autres sentiments ? J’espère que ça va plaire. L’auteur a toujours cette appréhension de se dire : est-ce que j’ai bien fait de mettre ça ou ça ? on est toujours à la recherche d’un perfectionnement car l’écriture n’est jamais réellement finie. J’espère que les lecteurs s’amuseront à me lire car c’est mon objectif quand je me lance dès la première lettre : qu’ils passent un bon moment avec moi. J’espère que ma mission sera une réussite !

19/ Un dernier mot pour nos lecteurs ?
Amusez-vous ! Eclatez-vous ! La lecture tout comme l’écriture est un plaisir. Elle ne doit jamais être forcée. Laissez votre imagination faire le travail et si vous aimez un univers n’hésitez pas à soutenir l’auteur !

20/ **Un remerciement particulier ?**
Ma générosité légendaire fait que je suis obligée de mettre remerciement au pluriel ^^ Merci à Evidence Editions, merci à la directrice de la collection très disponible toi Pauline, merci à mon compagnon d’être toujours aussi objectif et franc avec ce que j’écris, merci à mes bêtas qui sont toujours là pour moi !

Pages, sites, blog où on peut suivre ton actualité ?
http://maritza.e-monsite.com/
https://www.facebook.com/la.magie.du.destin/"

J'ai adoré, à titre personnel cette interview. Cela faisait longtemps et ça permet de remettre un pied sur l'étrier.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site